Gîte

Le gîte touristique ou maison d’hôte  »Au Vieux Foyer » est une maison demeurée authentique, d’une autre époque de par son âme, son architecture et ses meubles patrimoniaux. Cette maison vie dans le temps.

Située sur l’Île d’Orléans, tout près de la ville de Québec, cette demeure bicentenaire fut pendant trente ans un musée ouvert au public, favorisant les échanges culturels à travers le monde.

Cette maison champêtre des années 1800 à conservé son aspect d’origine. Toute de bois, et typiquement québécoise, au bord de la route, aujourd’hui encore meublée d’antiques, elle rappelle l’histoire et la légende des gens de cette époque. C’est un lieu de repos et de ressourcement depuis plus de 35 ans. Laissez-vous séduire par un agréable séjour dans le temps.

Les aventuriers, amoureux et passionnés de la vie apprécieront vivre une expérience de vie au confort parfois considéré comme rustique mais très enrichissant. Les insécures, allergiques, claustrophobes, angoissés ou consommateurs de standards… auront à se questionner et possiblement s’abstenir.

De la terrasse, appréciez la vue panoramique du fleuve et des montagnes. Et pour profiter des plaisirs de la vie, quoi de mieux de débuter la journée avec un petit-déjeuner tout en partageant avec d’autres voyageurs. Bienvenue.

Réserver maintenant

Chambre des Maîtres

Au rez-de-chaussée, « La chambre des Maîtres » chaleureuse à sue conserver tout son charme d’antan avec ses meubles de plus de 160 années (sauf le matelas bien sûr). Son petit lit double antique est par ailleurs de dimension réduite (52.5×72 po – 133×183 cm). Sa salle de bains complète, attenante, reflète les éléments du passé avec un ‘bain tombeau’ avec douche en cerceau comme à l’ancienne.

Autrefois le salon, plutôt le grand salon. Il servait aux grands événements. Bien sûr modeste, il servait à accueillir les dignitaires, la famille en visite, les grandes occasions pour morts et vivants.

Vers les années 1955 on y transigeais des meubles anciens et des antiquités.

À l’époque de l’artisanat de notre époque macramé des années 1970, c’était la salle d’exposition des « Les Artisanes du Vieux Foyer » pour leurs pièces produites et vendues sur place.

Marie Rose, la propriétaire depuis 1954, fut la première occupante de cette nouvelle chambre vers les 1990 y perpétuant l’art en tricotant de superbes chaussettes et de petites broderies pour vendre ou simplement offrir en cadeau aux occupant du gîte à ses débuts.

Réserver maintenant

Chambre des Filles

À l’étage,  »La chambre des Filles », fraiche, avec salle de bains attenante complète et son bain sur pattes.

Cette pièce est la seule demeurée authentique par sa vocation depuis la construction de la maison vers les années 1800. Le seul petit changement de niveau cosmétique fut de déshabiller la cheminée la rendant apparente et y permettant plus de chauffage par rayonnement. Une fenêtre fut ajoutée à la chambre, une autre dans la salle de bains, pour plus d’aération. Le « Banc de Quêteux » autrefois à l’entrée du rez-de-chaussée peut accueillir des enfants. Le lit double au matelas ferme est de format standard (54×75 po – 137×190 cm).

Réserver maintenant

La Petite chambre

À l’étage, « La Petite chambre » se veut chaleureuse et authentique. Sa salle de bains complète avec douche est face à la chambre. Mais surtout, elle évoque l’intimité et rappelle l’histoire et les beaux et bons moments d’alors.

Cette chambre est demeurée telle qu’en 1900. C’était alors « La chambre des Mariés », celle Louis et sa douce, Louis fils de George Lachance l’une des familles souches de l’Île d’Orléans.

Par sa grandeur sa structure et son ameublement, l’on nomma subséquemment cette chambre « La chambre Intime ».

Par les temps modernes, avec son court lit à baldaquin (54×72 po – 137×183 cm) au matelas moelleux, la chambre fut renommée « La Petite chambre », ceci afin de ne point illusionner les locateurs qui croyait cette chambre être une grande chambre nuptiale.

Réserver maintenant

La chambre du Grenier

À l’étage, la « La chambre du Grenier » est fraiche et accueillante. Les lits antiques double et simple sont légèrement plus petits (double 52.5×75 po – 133×183 cm / simple 39×60 po – 100×168 cm). La salle de bains privative est attenante avec douche.

La chambre du Grenier est à l’étage et non au grenier proprement dit. Elle est très bien ventilée avec ses 2 fenêtres.

À l’époque, cette espace était le lieu d’entreposage du grain après les récoltes. Vers les années 1970, cette espace fut le lieu de tissage artisanal, produits et vendus sur place par « Les Artisanes du Vieux Foyer ». L’on y produisait de tous types de tissages à base de lin cultivé sur place. De plus, l’on y faisait des courtepointes et tapis tressés. Cette pièce attirait nombre de touristes curieux du retour aux sources; c’était un « Economusé » de ces années.

Cette chambre vibrant encore au son du rouet est meublée de lits anciens couverts de courtepointes.

Réserver maintenant